Posted on

Si vous êtes enceinte et que avez des boutons rouges ou rosés, plus ou moins étendus et prurigineux sur vos vergetures, vous avez peut-être une éruption polymorphe de la grossesse. Cela ne vous fera pas de mal, ni à vous ni à votre bébé, mais les démangeaisons peuvent être très gênantes et peuvent donner à votre peau un aspect rouge et inflammé. 

Ce problème dermatologique commence souvent en fin de grossesse, mais il peut aussi apparaître juste après l’accouchement. Les démangeaisons commencent généralement au niveau des vergetures ou sur le ventre. 

Il peut aussi s’étendre à d’autres régions, comme jusqu’à vos seins, sur vos cuisses, votre dos et vos bras.

Les symptômes de l’éruption polymorphe de la grossesse 

Vous pouvez développer une éruption cutanée qui apparaît comme :

  • des saillies, comme si vous aviez été piquée par des orties ;
  • de petits boutons rouges (papules) ;
  • de plus grandes zones de peau enflammée (plaques). 

Parfois, l’éruption a aussi de petites cloques. Si vous les grattez, elles peuvent suinter un peu avant de se recouvrir d’une croûte.

La cause de cette maladie

Les experts ne savent pas ce qui provoque l’éruption polymorphe de la grossesse. Il est plus probable que cela vous affecte si votre peau a dû s’étirer beaucoup, peut-être parce que vous attendez des jumeaux, que vous avez pris beaucoup de poids, ou que c’est votre première grossesse. 

Le traitement de cette maladie

Essayez de prendre des bains froids avec un émollient ajouté à l’eau, et utilisez ensuite des crèmes et des onguents émollients. 

Le port de vêtements amples peut également aider à calmer les démangeaisons. 

Si les démangeaisons et les rougeurs vous dérangent vraiment, consultez votre médecin. L’éruption polymorphe de la grossesse n’est pas nocive, mais certains types de démangeaisons intenses pendant la grossesse peuvent l’être. Votre médecin sera en mesure de confirmer si vos démangeaisons sont causées par cette maladie ou par autre chose. 

Pour traiter l’éruption polymorphe de la grossesse, votre médecin peut vous prescrire une crème aux stéroïdes ou un antihistaminique. Un type d’antihistaminique, la chlorpheniramine peut vous rendre un peu somnolent, ce qui peut vous aider à dormir la nuit si les démangeaisons vous empêchent de dormir. 

Si les crèmes aux stéroïdes ou les antihistaminiques ne soulagent toujours pas les démangeaisons, votre médecin peut vous prescrire des comprimés de stéroïdes. 

Le fait d’avoir cette maladie ne devrait pas affecter votre travail, mais si vous pensez que c’est grave (les boutons vous démangent trop, par exemple) ou que vous avez des doutes, vous devriez peut-être discuter avec votre sage-femme,votre médecin ou votre gynécologue. 

Mise en garde

Si vous utilisez une crème ou des comprimés de stéroïdes, vous pouvez allaiter en toute sécurité après la naissance de votre bébé. Seule une infime quantité de stéroïde se retrouve dans votre lait maternel. Cependant, si vous avez mis la crème aux stéroïdes sur et autour de vos mamelons, vous devrez les laver avant d’allaiter. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *